Mandi

Accueil Remonter Mandi Jagatsukh Manali Vallée de la Chandra Vallée de la Spiti Nonnerie Dhankar Gompa Ki Gompa Festival de Ki Puja de Ki Kibber Route des Cols Tso Kar Tsomoriri Festival de Korzok Pèlerins de Korzok Puja à Korzok Tangka à Korzok Danses à Korzok Puja de nuit à Korzok   

 

 

Nichée au pied de la chaine des Shivalik, s’étirant le long de la rivière Béas, Mandi signifie « le marché ». Etablie au XVI° siècle par un prince rajput, sa vocation commerciale actuelle se perpétue depuis l’époque des caravanes de sel venues du Tibet. Sur les rives de la Béas, des sages s’infligeant de nombreuses austérités donnèrent à la ville son caractère sacré concrétisé par la présence de 81 temples de pierre délicatement ciselés.

Shiva, dieu du principe de destruction permettant la re-création, y est particulièrement honoré en tant que maître de l’Univers. Toujours assisté par son fidèle véhicule, le taureau Nandi et sous sa forme d’un corps à trois têtes dans le temple de Trilokhnath, il est le seigneur des trois mondes (sphère des dieux, des hommes et des mondes souterrains). Dans celui de Panch Mukh Mahadev, 5 statues de Shiva, accolées dos à dos, le symbolisent en maître des 5 directions (4 + le centre). Depuis le XVI° siècle, l’élégante architecture de ces deux temples, nimbés des brumes de la rivière, s’élève sur les deux rives de la Béas. Sculptés dans la pierre, un foisonnement de dieux puissants et déesses gracieuses reçoivent les offrandes quotidiennes des fidèles.