Changtang

Accueil Remonter Changtang Indus Spituk Gompa Phyang Gompa Puja à Phyang Shey Rizong Gompa Nonnerie de Chulichen Brogpas Likir Gompa Mandala Hemis Gompa Thiksey Gompa Thiksey - bibliothèque Stok Khardungla Leh Routes Panneaux   

 

 

Dans la partie ladakhi du haut plateau tibétain, l’espace succède à l’immensité !! A des altitudes élevées, entre 4000 et 5000 mètres, le bleu des lacs rejoint le bleu du ciel. Là où l’herbe rase apparait, sur les rives de petites rivières, de grasses marmottes jouent ou font le guet tandis que les chèvres aux longs poils broutent en toute tranquillité. La présence des caprins révèlent que l’homme n’est pas très loin. Loin d’être sauvages, elles seront, une fois par an, peignées et le duvet utilisé pour confectionner de douces et chaudes étoffes dont le nom fait rêver : « Pashmina ». De tout temps, la collecte s’est faite dans des zones désertiques mais le traitement et le tissage, et donc les meilleurs bénéfices, dans la vallée du Cachemire.  Une situation qui fut à l’origine de nombreux conflits mais actuellement, le développement de ce commerce en Chine risque de changer la  « donne » au détriment des acteurs traditionnels  !!!!

Dans la vallée de Puga, un village surgit au milieu de champs d’orge. Ecole, monastère, maisons bien agencées accueillent une population de réfugiés du Tibet Central depuis les années 60. Hors cette zone et d’éventuelles maisons de thé temporaires parsemées dans les étroites vallées, la seule présence de l’homme est le cairn, un monticule de pierres signalant au passant, nomade ou fidèle, la présence d’eau potable, de lac ou d’endroit sacré.