Tabgha

Accueil Remonter Shivta Ein Avdat Avdat Neguev Massada Césarée Maritime Tabgha Judée Bethléem Jérusalem Mur Occidental Saint-Sépulcre Mont des Oliviers Yad Vashem Abu Gosh   

 

Sur la Via Maris, la principale voie romaine qui parcourait la plaine côtière, sur la rive occidentale du lac de Tibériade, Taghba -les sept sources- était à l'origine une petite station thermale dont l'eau sulfureuse soignait les maladies de peau.
A l'époque byzantine, les pèlerins prirent l'habitude d'y commémorer le miracle de la multiplication des pains, que les récits évangéliques situent pourtant sur la rive orientale du lac. Mais à cette époque où les pèlerinages se faisaient à pied, il était préférable d'éviter la rive orientale désertique et inhospitalière.

Une église moderne a été édifiée sur les vestiges de l'église byzantine du 4° siècle , dont elle a conservé une grande partie des mosaïques. On y retrouve la faune et la flore de la région, dans une inspiration très marquée par les artistes égyptiens qui y ont même représenté un nilomètre, cette construction qui servait à mesurer les crues du Nil.