Abou Simbel

Accueil Remonter Louxor Karnak Edfou Kom Ombo Philae Abou Simbel Hatchepsout Navigation sur le Nil Musée du Caire Le Caire Copte Saqqara Memphis Guizeh   

 

Au cœur de la Nubie, loin de Thèbes et de Memphis, Ramsès II va édifier un temple à sa gloire, un temple où il se représentera déifié, sans crainte de la réaction des prêtres d'Amon.
Quatre colosses le représentent aux différents âges de la vie. A ses pieds, Néfertari se tient debout, représentée à une échelle beaucoup plus petite.

 

A l'intérieur, les parois représentent les conquêtes de Ramsès, notamment la bataille de Qadesh. 
Le soleil levant du 22 octobre vient illuminer les statues de Rê-Horakhty, Ramsès II divinisé, Amon-Rê et Ptah.

 

 

A proximité du temple de Ramsès II, un autre temple est dédié à son épouse, Néfertari.
Deux statues seulement la représentent, sous les traits de la déesse Hathor, les quatre autres étant consacrées à Ramsès !

Les scènes intérieures représentent Ramsès massacrant les ennemis de l'Égypte, tandis que Néfertari présente des offrandes aux déesses Mout et Hathor.

 
 

Abou Simbel a fait l'objet de l'une des opérations de sauvetage les plus spectaculaires réalisées par l'UNESCO de 1963 à 1966, lors de la construction du haut barrage d'Assouan.
Les deux temples ont été découpés en 1036 blocs qui ont été transportés sur une falaise artificielle, à 65 mètres au dessus de leur niveau d'origine.