Gur-Emir

Accueil Remonter Khiva Khiva - Céramiques Boukhara Reghistan El Merosi Gur-Emir Bibi Khanum Shah-i Zinda Ourgout Chakhrissabz Kok Guymbaz Tachkent Kounya Ourguentch Achkhabad Tolkutchka Nicée Merv Kyz Qa'la Pendjikent Pendjikent - bazar Marguzor - 7 lacs Zimtut - Gouintan Lac Kouli-Kalon Istravashan Bazar d'Istravashan Khodjend Tadjiks on the road Le coton   

 

 

Muhammad Sultân, petit-fils préféré d'Amir Timur, fit construire près de la citadelle une madrasa et un couvent pour derviches. Lorsqu'il mourut en 1403 lors d'une campagne en Iran, Timur lui fit édifier un mausolée à proximité de ce petit ensemble religieux, en y ajoutant une coupole nervurée de briques émaillées culminant à 32 mètres pour le rendre visible de loin.
Quatre ans après sa mort en 1405, lors d'une tentative de conquête de la Chine, son petit-fils Ulugh Beg y fait inhumer Timur auprès de son maître spirituel, Mir Sayyid Baraka. Dans la salle funéraire décorée d'inscriptions coraniques or et bleu, une dalle de néphrite vert sombre et six de marbre blanc marquent les tombeaux de Timur, de son maître spirituel et de quelques uns de ses enfants et petits-enfants.


 
 

Tamerlan, l'Esprit de la Guerre
Amir Timur avait averti que de grands malheurs s'abattraient sur ceux qui tenteraient d'ouvrir sa tombe.
En dépit de cette menace, une mission scientifique soviétique dirigée par par le médecin légiste russe Mikhail Gerasimov exhume l'Émir de Transoxiane le 22 juin 1941. Au même moment, Hitler déclenche l'opération Barbarossa et envahit l'Union Soviétique. En raison de la guerre, le corps ne sera ré-inhumé que deux ans plus tard. Le même jour, la capitulation allemande met fin au siège de Stalingrad.

 

 

OUZBEKISTAN